C: comme collectivités

          L’originalité de Camidoc est de pouvoir réunir à la fois:

          -des collectivités publiques, le plus souvent territoriales, comme les petites communes communes de moins de 1000 habitants.

          -des collectivités privées, comme des entreprises commerciales (gîtes ruraux, chambres d’hôtes…), ou des associations.

          -des adhérents individuels.

A: comme association

          Camidoc est une association loi 1901, dont le projet a été conçu en 1992 et dont les statuts ont été déposés à la préfecture de Tarn-et-Garonne en février 1993. Son siège social est à la mairie de Dieupentale, commune où Henri Clamens, initiateur de Camidoc, était conseiller municipal.

M: comme mise en valeur.

          Camidoc veut favoriser le tourisme rural en incitant les collectivités adhérentes à collecter les informations nécessaires sur les différents éléments du patrimoine local (Sites et monuments, gastronomie, toponymie, langue occitane…), de les mettre à la disposition du public via le site Internet: http://www.camidoc.fr.

I: comme itinéraires.

          L ‘ambition de Camidoc est de relier toutes les communes adhérentes par des itinéraires, qui symboliseront l’unité occitane dans sa diversité, en rejoignant un axe central allant des Pyrénées à la Provence.

D: comme découverte.

          Le patrimoine, avant d’être proposé aux touristes, devra être inventorié, même dans les communes ne présentant pas d’intérêt touristique particulier. Une information originale devra être accessible à tous en mentionnant les possibilités d’hébergement et de restauration, ainsi que les manifestations et fêtes du secteur. 

OC: comme Occitanie.

          Les communes doivent s’attacher particulièrement à mettre en valeur les éléments liés à la linguistique: le vocabulaire occitan, la documentation sur les auteurs occitans des environs, le folklore, les chants, la gastronomie, l‘artisanat et l’outillage rural d’autrefois, l’architecture,  les origines de noms des lieux dits, des noms de famille etc.

Ce chantier, dont l’état actuel de réalisation est peut-être modeste, doit être un outil au service des petites communes et offrir un attrait aux personnes en quête d’authenticité, où à la recherche de leurs racines terriennes, par la redécouverte du monde rural.

Actuellement,

Camidoc regroupe les communes de Chaum (Haute-Garonne), Monléon Magnoac, Bazillac, Geu, Ibos (Haute-Pyrénées) , Dieupentale , Canals, Fabas , Monbéqui (Tarn-et-Garonne), Lanuéjouls ,Comps-la-Grand-Ville ,Peyrusse-le-Roc (Aveyron), Saint Chaptes, Tavel (Gard ), Richerenche ,Entrechaux (Vaucluse), Miradoux (Gers)  ainsi que des adhérents individuels..

Retour